|  
JOJ-2018 : la lutte offre à l’Algérie sa première médaille dans l’histoire des jeux

L'Algérien Fateh Benferdjallah (80 kg) a remporté la médaille d’argent, la première dans l’histoire des participations algériennes aux Jeux olympiques de la jeunesse, dimanche soir à Buenos Aires (Argentine).

L’Algérien, champion d'Afrique juniors et médaillé d'or aux Jeux africains de la Jeunesse, a perdu sa finale devant le Russe, Tembotov Akhmedkhan.

Benferdjallah  avait remporté ses deux premiers combats face aux représentants de Micronésie, Yairegpie Valentine (10-0) et du Canada, Lee Carson Barry (8-7).

De son côté, Oussama Laribi (55 kg), a décroché une très belle 4e place après avoir perdu devant l’Ukrainien, Ostapenko Vladyslav.

Il avait battu Whitt Gavin Stefan Sablan de Guam (10-0), avant de perdre, sur une décision des arbitres, face à l'Argentin Almendra Heranan David (5-4).

Samedi, Merikhi Ahmed Abdelhakim (60 kg) avait terminé à la cinquième place de la lutte gréco-romaine. L'Algérien a arraché cette 5e place grâce à sa victoire face au Néo-Zélandais Kellner Arapo Ngatuera George (10-2).

Versé dans le groupe B composé de deux autres athlètes, le lutteur algérien avait perdu les deux premiers combats face à l'Arménien Sahak Hovhannisyan, médaillé de bronze de la compétition et au Géorgien Giorgi Tokhadze, médaillé d'or.

Trois lutteurs de la sélection algérienne ont pris part aux JOJ-2018.