|  
Championnats d'Algérie (cadets et cadettes): les lutteurs de la Ligue d'Alger vainqueurs

Les athlètes d'Alger ont dominé les finales du championnat national (cadets et cadettes) en lutte libre et gréco-romaine, disputées vendredi et samedi à la Coupole du Complexe olympique Mohamed- Boudiaf à Alger.

Organisé par la Fédération algérienne des luttes associées (FALA), ce rendez-vous national a vu la participation de 220 jeunes lutteurs cadets (garçons et filles) de 15 wilayas du pays.
Les lutteurs d'Alger ont dominé les épreuves de la lutte libre en obtenant 178 points devant ceux d'Annaba (148 pts) et Oran (119 pts.
 En lutte gréco-romaine, la concurrence était très rude entre les lutteurs de la ligue d'Alger et ceux d'Annaba, mais le dernier mot est revenu aux Algérois avec une différence de deux points seulement, à savoir 190 points pour la Ligue d'Alger contre 188 points pour Annaba, alors que la 3e place a été décrochée par la ligue de Bordj Bou Arréridj (151 pts).
Chez les filles, la première place par équipes est revenue à la ligue d'Oran.
"La Fédération algérienne des luttes associées a mis tous les moyens humains et financiers pour la réussite de cette première compétition de la saison 2020, avec une participation très importante dans tous les styles.", a indiqué le Directeur technique nationale (DTN) de la FALA, Haoues Idriss.
Pour le DTN, le niveau de cette compétition a été "très bon" dans certaines catégories de poids, ce qui prouve qu'un suivi existe sur le terrain et qu'une politique de formation est suivie par les clubs et les ligues de wilayas.
"Nous avons été surpris par le niveau de certains combats qui ont vu la domination des athlètes de la sélection nationale des cadets, appelés à participer aux prochaines échéances internationales dont les championnats d'Afrique le mois février Alger.", a-t- il indiqué.
A l'issue de cette compétition nationale, les lauréats de chaque catégorie de poids en lutte libre, gréco-romaine et féminine ont reçu des trophées et médailles